Jury et prix

Troisième Édition - 2022

Jury

L'Observatoire du paysage désigne un jury pour la sélection des projets composé de quatre experts, dont un expert en paysage agissant en tant que président, et de trois experts ayant une expertise reconnue dans chaque domaine thématique.

Le jury d'experts tiendra compte des aspects suivants:

  • innovation et durabilité
  • valeur exemplaire
  • la participation et la sensibilisation.


Le Jury de la troisième édition du Prix Giulio Andreolli - Fare Paesaggio est composé de:

Andreas Kipar

Président

Andreas Kipar7

Architecte, paysagiste et urbaniste, Andreas Kipar est le fondateur et le directeur créatif du studio international d'architecture paysagère LAND, qui possède des bureaux en Allemagne, en Italie et en Suisse. Diplômé en architecture du paysage à l'université GHS d'Essen et en architecture et urbanisme au Politecnico de Milan, où il enseigne la conception d'espaces publics depuis 2009, il tient souvent des séminaires et des conférences dans de nombreuses universités, notamment à Naples, Dresde, Venise, Zurich, Versailles et Dortmund. Il est membre à part entière de l'Académie allemande de l'aménagement urbain et régional (DASL), de l'Association des architectes paysagistes allemands (BDLA), de l'Association italienne des architectes paysagistes (AIAPP) et de l'Institut italien d'urbanisme (INU). Il est l'inventeur du modèle "Raggi Verdi" [Rayons verts] à Milan, qui relie les différents quartiers de la ville pour favoriser une nouvelle mobilité lente du centre vers les banlieues. Ce modèle, reconnu internationalement comme pionnier en matière d'urbanisme vert, a également été appliqué par la suite à Essen, capitale verte de l'Europe en 2017, et dans la Smart City primée de Rublyovo-Arkhangelskoye à Moscou. Andreas Kipar et son équipe supervisent actuellement l'aménagement paysager de l'EXPO 2020 à Dubaï, la stratégie de verdure de certains centres urbains du Moyen-Orient et le pavillon allemand de l'Expo 2019 à Pékin. Il a été chargé de rédiger des plans verts urbains et périurbains dans un certain nombre de villes, dont Milan, Cagliari, Piacenza, Reggio Emilia et Essen, et d'élaborer des plans stratégiques territoriaux, notamment dans le bassin de la Ruhr, sur le plateau du Karst, dans les Langhe, sur le lac de Garde et sur diverses îles italiennes.

Paolo Castelnovi

Paolo Castelnovi7

Architecte. Depuis 50 ans, il s'intéresse au paysage et à la planification territoriale et urbaine, sujets qu'il a enseignés à l'École polytechnique de Turin de 1973 à 2010 et qu'il a explorés dans plus de 50 essais. Coordinateur des plans de paysage pour les régions du Piémont et du Val d'Aoste, et des plans territoriaux, diversement nommés, pour les provinces de Trente, Naples, Venise, pour la Couronne verte de Turin et pour de nombreux parcs nationaux et régionaux, pendant longtemps en collaboration avec Roberto Gambino. Président de l'association culturelle Landscapefor, qui publie un atlas numérique en cours de réalisation sur son site du même nom.

Monica Costanza Pratesi

7

Après avoir fréquenté l'école allemande, elle a suivi une formation au Politecnico di Milano. Après avoir obtenu un diplôme d'architecture avec une spécialisation en conception environnementale (professeur Tomás Maldonado), elle a approfondi ses compétences dans les domaines de la durabilité environnementale, du patrimoine paysager et culturel et de l'analyse du cycle de vie en obtenant un doctorat en conception industrielle et environnementale. De 1990 à 2007, elle a mené des activités de recherche et d'enseignement, en tant que professeur contractuel, au Politecnico di Milano. Depuis 2007, elle travaille à la FAI, où elle est actuellement Chef du Bureau du paysage et du patrimoine. Au cours des années 2018/19 et 2019/20, elle a donné des cours à l'université libre IULM, faculté des arts, du tourisme et des marchés. Elle est membre de l'Observatoire de la qualité du paysage établi auprès du ministère du patrimoine et des activités culturelles et est membre du conseil national du WWF Italie depuis plusieurs années. Elle a récemment été nommée au Conseil d'Administration du Parc National des Cinque Terre.

Michaela Wolf

Michaela Wolf7

Elle a étudié l'architecture à la Leopold-Franzens-Universität d'Innsbruck, à l'Architectural Association de Londres et au Politecnico de Milan. Elle a fondée le studio Bergmeisterwolf avec Gerd Bergmeister. Son travail a été récompensé par de nombreux prix, dont le prix italien de l'architecture 2019, pour son approche de l'architecture qui "répond au contexte en prêtant attention aux matériaux et à une solution formelle audacieuse". Depuis 2017, elle est professeur de "Entwurf und Raum" et responsable du cours d'architecture à la Technische Hochschule Rosenheim.

Riconoscimenti

La Giuria composta da quattro esperti incaricata della Selezione dei progetti, individua per ogni Ambito Tematico (A-Programmazione, pianificazione e iniziative gestionali | B-Segni nel paesaggio | C-Cultura, educazione e partecipazione) una realizzazione a cui assegnare il Premio Giulio Andreolli – Fare Paesaggio e segnala le eventuali altre ritenute di particolare rilevanza paesaggistica, da menzionare.

L'Osservatorio del Paesaggio conferisce un Attestato di riconoscimento formale ai partecipanti risultati vincitori e un documento di menzione per quelli segnalati dalla Giuria.

Con riferimento a questa terza edizione del Premio è inoltre prevista l'attribuzione riservata alle candidature a qualsiasi ambito tematico, che abbiano affrontato con efficacia il tema del delicato rapporto tra il paesaggio alpino e le produzioni energetiche da fonti rinnovabili. La “Menzione Speciale energia e paesaggio” è attribuita trasversalmente per le tre sezioni in cui è articolato il Premio, non richiede ulteriori oneri per la candidatura e non esclude l'attribuzione degli altri riconoscimenti previsti dal Bando.

L'Osservatorio del Paesaggio promuove la più ampia diffusione degli esiti del Premio GIULIO ANDREOLLI -FARE PAESAGGIO con mostre, pubblicazioni e seminari.